Nous contacter

Mairie de Brélès
1, rue du Stade
29 810 Brélès

: 02.98.04.31.03
fax : 02.98.04.41.17
Cette adresse mail est protégée contre les spambots. Vous devez activer le javascript pour la visualiser. Cette adresse mail est protégée contre les spambots. Vous devez activer le javascript pour la visualiser.

Vie culturelle > Noce Bretonne

Les costumes bretons s'afficheront dans l'après-midi lors des spectacles de danses traditionnelles  Pendant les noces de 2011, un groupe de danseurs dans le bourg a entamé un an dro devant le public.   Le 15 août à Brélès, lors de la Noce bretonne, le cercle celtique Beg An Douar présentera un panel très varié de danses de Bretagne.   undefined

 

Les noces bretonnes

Le 15 août 2013

Pour le programme de la journée se reporter à l'onglet "Vie Associative", dans "Associations" page "Foyer Rural" ou en consultant le dernier Mouez An Ty Kear.

 

Que se passe-t-il donc à Brélès  le 15 août ?

Il y a une noce

Ah oui! Et les Les invités à la noce vont se retrouver autour de Charlène et Christophe, les mariés du jour.

Dès le matin des airs de bombardes, binious, accordéons et guitares vont emplir les rues du bourg pour dire haut et fort que c'est jour de fête à Brélès. Ensuite entourés de nombreux danseurs revêtus d'un costume d'époque et des invités à la noce, les musiciens vont conduire les mariés superbement  installés dans un char à bancs vers le lieu du repas de noce. A ce moment là d'autres invités les auront rejoints pour déguster un succulent kig ha farz.

La traversée du bourg par le cortège de la noce est tous les ans un grand moment d'émotion, car il s'agit d'un clin d'oeil au passé, un clin d'oeil au présent devant plusieurs centaines de personnes arrivées tôt et ayant pris place derrière les barrières dressées à cet effet -sécurité oblige-.

Le repas passé, musiques et danses reprennent leur droit sous différentes formes : aubades, ouverture aux danseurs, initiation à la danse pour mieux comprendre les pas.

Une large place est laissée à différentes  expositions pour la meilleure satisfaction du public

Genevièveprésentera une exposition de broderie et proposera une initiation au passage de quelques crochets. Peut-être cela éveillera-t-il des passions ?

Pour le plaisir des yeux et une compréhension des modes d'habillement encore en usage dans la première moitie du XXème siècle, une magnifique collection de coiffes et d'habits bretons sera présentée tout au long de l'après-midi.

Des jeux bretons feront le bonheur des enfants et ... des adultes, ainsi que des jeux de société.

Entre terre et mer à quoi servaient autrefois les "boutoks" ou paniers en osier ? Comment les fabriquaient-t-on ? Aujourd'hui pourquoi cet engouement à poursuivre leur fabrication  ? A quoi peuvent-ils servir encore ? Certainement des réponses vous seront apportées au stand approprié.

Reproduire sur une toile un payasage observé, un visage caractéristique, une pensée figurative. Tout cela sera visible le temps d'un après-midi en venant observer l'exposition de peinture de Bruno, peintre amateur.

Et que dire de la fabrication de bijoux celtiques ? Tiens! Pourquoi ne pas en offrir un à quelqu'un que l'on aime, ne serait-ce pas une bonne idée?

 

Les mots et l'écriture ne sont-ils pas un beau mariage pour le plaisir du lecteur comme l'écrit Colette Vlérick:

"Des mots, des images,

des mots en images...

des images sur des mots..."


Ainsi, dans le cadre de la noce bretonne, le 15 août 2013 , sept auteurs présenteront leurs ouvrages et échangerons avec le public dans une ambiance conviviale et festive

 

Ainsi Joêl Raguénès originaire du Conquet a publié son premier roman "Le Pain de la Mer" en 2002 . Depuis il a publié d'autres romans :" l'Honneur des Goémoniers" ; "Chapeau bas madame !";" L'instinct du prédateur "; "Et la terre devenait une mer de lin bleue" ;" La maîtresse de Ker-huella" ; et un nouveau roman "La dame de Roz-Avel" à paraître en septembre 2013.

Ses romans sur fond historique retracent son amour de la Bretagne. La Mer, les Iles du Ponant, la côte du Léon, autant de lieux où l'auteur puise son inspiration

 

Colette Vlérick traductrice de profession a publié son premier roman « La fille du goémonier » en 1998. Depuis d'autres romans et ouvrages ont suivi tels que « Le brodeur de Pont-l'Abbé », « Le Blé Noir », « Un vampire au Pont du Diable » ou encore « Lesneven et la côte des Légendes », « Le Pays des Abers ». Paru en 2012 « L'Herbe à la Reine » retrace la vie de la Manufacture des Tabacs de Morlaix de 1740 à sa fermeture

 Les livres de Colette Vlérick témoignent de l'attachement de l'auteur à la Bretagne et s'appuient sur des recherches approfondies.

 

Louis Caradec a été maire de Plougonvelin et président fondateur de la communauté de Communes du Pays d'Iroise. Fort de ces expériences dans « Mémoires en Images Pays d'Iroise » il nous raconte comment l'étonnante vallée de L'ildut, frontière qui séparait autrefois les cantons de Ploudalmézeau et de Saint-Renan, est devenue aujourd'hui, grâce au projet communautaire de mise en valeur de ses rives, le lien qui les rassemble. Au fil des pages, nous découvrons ,de port en port, de clocher en clocher, cette magnifique région du Nord Finistère dont fait partie Brélès, mêlant vie maritime, scènes rurales, foires etmarchés, fêtes religieuses, fêtes profanes et populaires. Une sélection de plus de 280 cartes postales et photographies appuyée de commentaires constitue ce livre

 

Jean Pierre Boulic a publié  une vingtaine de recueils de poèmes (quatre ouvrages bilingues – français/breton, illustrations photographiques). Il figure dans plusieurs anthologies (en France, Belgique, Canada) : particulièrement « Poètes de Bretagne » (Charles Le Quintrec), « Regards sur la Bretagne », « Xavier Grall parmi les siens ». Ses ouvrages récents sont : "La Fresque" (Minihi Levenez) et "Je vous écris de mes lointains" (La Part Commune) paru en 2012. Jean Pierre Boulic a reçu en 2010 le Grand Prix de poésie Louis Montalte de la Société des Gens de lettres pour l’ensemble de l’œuvre. Il a écrit de nombreux textes mis en musique . La cantate "Kan glaz ar sklêrijenn" (musique de René Abjean), extraite du recueil Le Chant bleu de la lumière, sera créée en 2014 par le Chœur d’hommes de Bretagne (Mouezh Paotred Breizh).

 

Jacques Arnol Capitaine de Frégate Honoraire, se consacre depuis plus de vingt ans à la recherche historique, en particulier sur des Bretonnes, célèbres de leur temps et souvent oubliées aujourdʼhui. Conférencier, il a présenté plusieurs de ses personnages dans différents organismes et associations etil a publié la monographie dʼAnne SELLE, institutrice et femme de lettres (1897-1984).

Il est lʼauteur dʼune biographie dʼAugustin MORVAN, célèbre médecin dont le nom a été donné au Centre Hospitalier de Brest.

Membre de la Société dʼEtudes de Brest et du Léon, il publie dans les Cahiers de lʼIroise.

Il est également producteur et présentateur sur Radio Neptune à BREST.

Par ailleurs depuis plus de quinze ans, il anime des ateliers de découverte de la musique classique dont celui de lʼ'Université du Temps Libre de Brest (U.T.L.)

Poète à ses moments perdus, il a déjà publié quatre recueils de poèmes et reçu plusieurs Prix

 

Daniel Kerh est un Brestois" pur jus" qui se raconte Ti Zef dans ses premiers ouvrages publiés : "Le Complexe du rémouleur","Le Facteur de Mesdoun" . Plus récemment, sa lecture très personnelle de Victor Segalen ( 2011) a été remarquée par la critique. Grand amateur de cyclisme devant l’Eternel, rouleur lui-même, il collabore régulièrement aux publications spécialisées et suit de près les courses cyclistes bretonnes. Il a signé avec Bernard Charmentray des chroniques cyclistes (Le Peloton des échappés (2009), Du Vélo et des hommes (2010) . Avant d’écrire sur le Tro Bro Léon Daniel Kerh a écrit avec Yves Favé, la biographie Fañch Favé, "La coqueluche de Kerabécam" (2013). Fanch Favé compta au cœur des amateurs de cyclisme des années 1930 à 1950. Ce livre retrace les sacrifices familiaux du champion sans cesse en déplacement, le système des primes et des reconversions, une fois le vélo raccroché.

 Avec Hubert morice Daniel Kerh a écrit « Plumelec, 50 ans de cyclisme". Petite cité du Morbihan intérieur, Plumélec et sa fameuse côte mytique de Cadoudal est connu des amateurs de cyclisme aux quatre coins du Monde.Les auteurs ont réuni près de 400 iluustrations et témoignages directs de multiples champions acteurs et témoins de 50 ans de cyclisme à Plumélec.

Dans un registre artistique qui est celui de faîence Bernard Jules Verlingue, Directeur das faïenceries de Quimper, créateur du Musée de la Faïence de Quimper, depuis 1990 expert spécialisé en faîence de Quimper auprès de l'Hôtel des Ventes de Quimper a écrit de nombreux ouvrages en appui aux expositions présentées au Musée de la Faïence de Quimper.Citons « Mathurin et Maryvonne Méheut,céramique », « Suzanne et rené-Yves Creston,projets et créations céramiques à Quimper », « Les Faîences de Quimper », « Histoire de la Faïence de Quimper »

 

Qu'on se le dise, rendez-vous à Brélès le 15 août 2013 !!!

                                                                                   (à jour au 28/07/2013)

 

 

 Edition 2012

Les heureux élus, Marie et Romain,ont célèbré un mariage typiquement breton, ce mercredi 15 août 2012, pour le bonheur des habitants et des touristes. Un cortège nuptial, constitué de plus de 100 personnes en costumes des années 1900 ainsi que le bagad An Eor Du, ont accompagné les mariés pour un défilé ralliant le bourg au terrain de football. Le groupe celtique Beg An Douar de Plouarzel a ouvert la danse pour les mariés et les participants venus en costumes traditionnels. Clou du spectacle : « Le triomphe des mariés », sur le sol du stade municipal.

 

Tradition oblige, le repas de midi était composé d'un kig ha farz, servi sous chapiteau au terrain de foot. Tout le monde était convié pour apporter joie et bonheur autour de la table des mariés. L'après-midi a continué avec un fest-deiz. Pour les néophytes, des initiations aux différentes danses ont été proposées.

 

Autour du spectacle, des expositions ont été installées pour présenter plusieurs emblèmes de la culture bretonne : costumes, broderies, bijoux celtiques, confections de boutok (panier en osier). Les joueurs ont pu aussi s'initier aux jeux traditionnels bretons. Clôture des noces par le concert du groupe Pamela's boops. Ambiance décoiffante assurée !

 

Les bénévoles (à gauche en bas) ont monté le couple sur un terrain à Mezyard pour annoncer la fête.